France et Europe à vélo

24 juin 2017

24ème étape : Wittenborn - Ivendorf. 81km Total kms 2236

Il a plu presque toute la nuit sur la tente et Jean-Marie a dormi en pointillés. Il plie mouillé et démarre à 7h30 avec le même temps qu'hier, un sale crachin. Ça roule bien quand même, trop bien peut-être car, sans avertissement préalable, la route devient interdite aux vélos. Les ennuis commencent! Dans un cas comme celui-ci, il faut, tout en essayant de garder la bonne direction, tâtonner sur de petites routes secondaires, bien souvent mal pancartées. Ce que fait Jean-Marie, non sans mal; effectivement, à plusieurs reprises, il se perd dans de petits villages en cul-de-sac ... A chaque fois, il faut faire demi-tour et rechercher une autre issue.

Enervé, il renonce à poursuivre de ce côté et décide de prendre par le sud; cela fera un grand détour, mais tant pis, il faut passer. Il traverse Reinfeld puis Zarpen. Ça lui semble long, mais au moins, il sait où il est et où il va. Vers midi, il fait ses courses pour la journée au Aldi de Bad Schwartau et il mange sur place.

C'est de nouveau la galère pour se retrouver au nord de Lübeck; il flirte avec la Baltique et c'est tout à fait par hasard qu'il tombe sur un camping à Ivendorf. Il est 14h45, il est tout près de Travemünde. Il prendra le bateau demain pour commencer la descente côté Allemagne de l'Est; Il verra Lübeck de plus près au passage.

Après l'installation la pluie arrive grave; décidément, c'est le troisième jour de flotte! Jean-Marie repère des cartes postales à la réception du camping. Il en achète ainsi que des timbres et passe son après-midi à écrire. La patronne du camping se chargera de les poster. C'est un super petit camping.
Enfin, une éclaircie ce soir, le linge sera sec quand même. Un vent violent se lève et le soleil est présent, ça fait du bien.
Voilà qu'arrivent au moins dix vélos chargés dont deux français.

Chose bizarre, cette nuit, entre deux heures et cinq heures, Jean-Marie reçoit clairement la radio française!
Il me signale qu'en cours de route, il a dû faire un réglage du dérailleur arrière. Chose normale me dit-il, sans gravité.
La santé est bonne, le moral aussi.

Quelques chiffres : 13€    81km    5h27 de selle    Moyenne 14,9

Bon dimanche à tous. Régine.

Posté par Trenka à 20:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


23 juin 2017

23ème étape : Dägeling - Wittenborn. 80km Total kms 2155

Un orage a encore éclaté hier soir sur le camping et la pluie est tombée jusqu'à une heure avancée de la nuit. Ensuite, le vent s'est mis de la partie et a soufflé toute la nuit, si fort que la tente est très secouée! Si Jean-Marie n'était pas dedans, elle risquerait fort de s'envoler, malgré les attaches! Inutile de dire que Jean-Marie n'a pas trop bien dormi; ce matin, il plie mouillé.

C'est toujours avec le vent qu'il prend la route à 7h05; il tombe une sorte de crachin. Jean-Marie gardera la capuche en permanence, consolation, le vent lui sera généralement favorable. C'est pénible de rouler mouillé, mais que faire d'autre?
Jean-Marie a le choix entre deux itinéraires et choisit de prendre par le nord. Il fait ses courses du matin à Hitzhusen et continue vers Bad Bramstedt qu'il doit traverser. Ça roule pas mal, mais quel cirque pour sortir du bon côté! aucune indication, il faut y aller au pif! Et toujours ce crachin qui ne le lâche pas! Enfin, il trouve la bonne route, direction Lübeck.

La tête dans le guidon sans penser à rien, les kilomètres s'accumulent; c'est presque machinal. C'est vraiment dommage car le côté tourisme en prend un coup. Je sais par expérience qu'on roule tête baissée et qu'on ne fait pas attention au paysage qui défile. Jean-Marie traverse une immense forêt qui doit le mener aux portes de Bad Segeberg. Il s'arrête à Wittenborn pour manger lorsque son regard tombe sur une pancarte indiquant un camping. Il est 13 heures, le crachin a l'air de s'estomper un peu, mais Jean-Marie en a marre de rouler dans ces conditions et décide donc de rester sur place. Les indications sont claires et il trouve le camping sans difficulté.

Jean-Marie s'installe dans un coin tranquille,  prend sa douche; en sortant des sanitaires, il devine un petit rayon de soleil! Non, il ne rêve pas, l'éclaircie est bien là tout l'après midi mais ça reste frais et venté. Il part en ville pour faire ses courses du soir.
A Wittenborn, le camping est situé en bordure d'un lac (Mözener see), c'est plaisant, car il y a des canards et des oies.  
Aujourd'hui, Jean-Marie termine la provision de barres de céréales achetées à Tosse!

Anecdote : Alors qu'il roulait tranquillement, quelque part sur la route, une voiture ralentit à sa hauteur. C'est un allemand qui lui demande sa route! Jean-Marie lui dit qu'il est français ... L'autre lui souhaite alors bonne route. Ils sont pliés de rire tous les deux!

A 18 heures, il pleut de nouveau, Jean-Marie doit s'enfermer dans sa tente ...

Quelques chiffres : 11€    80km    5h26 de selle    Moyenne 14,7

Bonne soirée et bon week-end à tous.

Posté par Trenka à 20:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

22 juin 2017

22ème étape : Bederkesa - Dägeling. 75km Total kms 2075

Bonsoir à tous,

Ici, la température a bien baissé aujourd'hui et j'espère qu'il en est de même pour vous tous.

Jean-Marie a assez bien dormi et, ce matin, la rosée est telle qu'il plie mouillé! Le soleil a du mal à percer.
Il se dirige plein est sous un ciel qui se bâche. Il arrive à Hemmoor où il fait ses courses du matin. Il traverse la rivière Oste et arrive à l'embarcadère de Wischhafen à onze heures dans une ambiance d'éclipse totale (on reconnaît là l'astronome!). Le ciel est plombé et noir, par moments zébré d'éclairs qui n'augurent rien de bon.

Le bateau arrive et vide son chargement : poids-lourds puis voitures. L'embarquement peut commencer et c'est Jean-Marie qui monte le premier, suivi d'une colonne de voitures et enfin c'est au tour des poids-lourds. On démarre quand, soudain, un terrible orage de grêle s'abat sur le pont. Tout le monde s'enferme dans les véhicules; Jean-Marie, lui, n'a qu'à peine le temps d'enfiler sa veste de pluie. Cela va durer durant toute la traversée, c'est à dire 25 minutes! Jean-Marie arrive tout de même a faire un petit film.

La température chute brusquement. Le bateau accoste sur l'autre rive et c'est quasi une fuite éperdue de tous les véhicules. Jean-Marie se retrouve sur le quai et se rend compte qu'on ne lui a rien fait payer!
Il reprend la route sous une pluie battante avec un vent contraire et une température si basse qu'il a froid!
Il trouve enfin un abri-bus où il se réfugie. La pluie s'arrête brusquement et le soleil se pointe. Jean-Marie profite de cet arrêt pour manger. Il séchera cet après-midi en roulant.

Il fait ses courses du soir un peu plus loin et se dirige vers Dägeling à la recherche du camping. Il rencontre de jeunes cyclistes qui l'y conduisent. Merci à eux. Il est 15h lorsqu'il y arrive; il reconnaît les lieux pour s'y être arrêté en 2010.
Tout finit de sécher au camping. On lui demande neuf euros, mais dit-il, ça ne vaut pas plus. De toutes façons, l'essentiel pour lui est de pouvoir prendre une douche et recharger ses appareils. Le reste n'est qu'accessoire.

Cet après-midi, il a eu un peu de soleil, mais ce soir, au moment où Jean-Marie me parle, un violent orage s'abat encore. Maintenant, il est vraiment seul, les radios françaises ont cessé d'émettre ...
Il fait froid mais Jean-Marie espère passer une bonne nuit à condition que les orages ne se manifestent pas trop.

Quelques chiffres : 9€    75km    5,02h de selle    Moyenne 14,8 

Posté par Trenka à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 juin 2017

21ème étape : Conneforde - Bederkesa. 107 km Total kms 2000

Bonjour à tous,

La nuit a été chaude pour tous je pense, et Jean-Marie me dit qu'il a bien dormi. Ce matin, la rosée l'oblige à plier sa tente humide; elle séchera lorsqu'il la remontera ce soir! Mais ce n'est pas agréable de plier du matériel dans ces conditions. Un petit canard vient l'observer tandis qu'il travaille, c'est touchant et l'appareil photo est sollicité.

Premier coup de pédale à 7h30, il fait très beau. Il traverse une succession de petits villages et cherche un peu l'embarcadère du côté de Brake, car il lui faut traverser la Weser. Il le trouve enfin, et y arrive à dix heures, en même temps que le bateau! Quelle heureuse coïncidence! Le bateau accoste et vide son chargement; dans la foulée, ce sont ceux qui attendent qui embarquent. Cinq voitures, un piéton et un vélo. Ça va très vite, c'est super bien organisé; au passage on lui dit : "Au fond à droite". Pendant la traversée, on vient lui réclamer le prix de la course; pour lui, ce sera 2,40€. Cinq minutes après, il est déjà de l'autre côté, à Standstedt. Il n'a vraiment pas perdu de temps!

A Hagen, il fait prudemment ses courses pour la journée. Puis, il file plein nord et s'arrête à Bramstedt pour manger. Il continue ensuite vers Beverstedt où il a repéré un camping sur la carte, un peu au nord, à Wedhel.
L'après midi est déjà bien entamée lorsqu'il arrive sur place; il se renseigne. Ce camping existait, mais voilà, il a été fermé!
Il continue donc vers Geesenseth car il en a repré un autre plus au nord, près de Bederkesa. Il fait chaud; ça roule dur malgré le vent contraire qui ne l'a pas quitté de la journée. La piste, assez mauvaise "soigne" son postérieur!

Il traverse une grande forêt et arrive au camping à 16 heures. Comme sa besace est pleine, il s'installe et apprécie la douche.
Ce soir, le soleil couchant laisse l'ombre s'allonger; un vent frais souffle, venant du large et Jean-Marie me dit qu'il a même remis sa veste! Il me certifie que tout va bien. Demain, il espère traverser l'Elbe. Si c'est le cas, il fera encore une grande étape!

Quelques chiffres : 8,40€    107km    6h40 de selle    Moyenne 15,9

Est-ce un hasard, Ce soir, le compteur marque exactement 2000km!

Posté par Trenka à 20:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 juin 2017

20ème étape : Werlte - Conneforde. 90km Total km 1893

Bonsoir à tous,

La nuit a été chaude ( pour tout le monde je pense) et, à force de se couvrir et de se découvrir, Jean-Marie me dit qu'il a tout de même assez bien dormi. Il plie sec et c'est dans la chaleur, sous le soleil déjà présent qu'il part à 7h20. Il "file" plein nord avec un vent contraire qui le ralentira jusqu'à l'arrivée.
Il arrive à Sedelberger où il fait ses courses du matin. Il passe ensuite à proximité de la ville de Bad Zwischenahn. Comme hier, il prend les routes secondaires. Il y a toujours une piste secondaire parallèle et c'est super. Le temps reste assez tempéré avec un léger voile d'altitude.

Jean-Marie mange, assis sur l'herbe, à l'entrée de Wiefelstede qu'il évite aussi. Il traverse l'autoroute N28 et fonce comme il peut à cause du vent, vers Conneforde où il est certain de trouver un camping vu qu'il s'y est arrêté en 2010. Hélas, pas de magasin d'alimentation dans le coin. Le voilà obligé de prendre la direction de Varel en espérant en trouver un rapidement. C'est à Obenstrohe qu'il voit un Netto. Il achète ce dont il a besoin pour ce soir et retourne à Conneforde. Il est 15h20 lorsqu'il peut enfin souffler. 

C'est un camping immense; Jean-Marie est seul dans la nature et il aime ça. Il reconnaît bien les lieux, mais, depuis 2010, les choses ont évolué. A l'inscription, il reçoit une carte à puce qui lui permet d'ouvrir la porte des sanitaires; et pour prendre sa douche, il présente sa carte à l'intérieur et l'eau coule brutalement!

Ce soir, le vent ne faiblit pas, on sent la proximité de l'océan.
Jean-Marie est encore le seul vélo chargé. Tout va bien pour lui bien que sa sciatique le lance encore parfois et, me dit-il, mon postérieur m'a de nouveau fait souffrir aujourd'hui. A part cela, rien à signaler. 
Tout en étant encore audibles, les radios françaises faiblissent de plus en plus.  

Quelques chiffres 13,5€    90km    6h02 de selle    Moyenne 14,8

Posté par Trenka à 20:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


19 juin 2017

19ème étape : Neuenkirchen - Werlte. 114km Total km 1803

Bonsoir à tous,

Je veux tout d'abord remercier Bernadette et Simone qui, n'ayant pas internet, m'appellent régulièrement au téléphone pour avoir des nouvelles de Jean-Marie à qui je transmets, bien sûr, leurs encouragements.

Jean-Marie a assez bien dormi; la rosée du matin l'oblige à plier humide. Il est 6h45 lorsqu'il prend le départ, et ça chauffe déjà.
Afin d'éviter la ville de Rheine, il prend l'itinéraire vélo. Tout à coup, en plein billard (ou en pleine brousse si vous voulez), il surprend un couple en pleine action, dans une voiture. Il les ignore en passant à proximité.

Il se retrouve sur les routes secondaires et s'en sort très bien. Il passe à Freren puis à Dohren et arrive à Herzlaken où il fait les courses du matin au Aldi local. Un coup d'oeil au compteur, il est midi et déjà 75 km! Il mange avant de poursuivre plein nord, sous une chaleur quasi intenable. Mais, il n'y a rien à faire, il faut avancer. Il remarque des pancartes "Werlte" et cela l'encourage.

Il traverse plein de petits villages et arrive enfin à Werlte, son point de chute. Il se rappelle y avoir passé deux jours lors de son périple en 2010. Deux jours à cause des orages et de la pluie diluvienne qui l'a empêché de plier la tente. Il a tout de même un peu de mal à trouver le camping. Il y arrive enfin à 15h15. Il reconnaît les lieux. Il se rappelle encore qu'il faisait sécher sa carte au sèche-mains des sanitaires. Il y avait même une cabine téléphonique à pièces d'où il m'avait appelée.

L'accueil est super. Hélas, pas d'ombre pour s'installer. Il monte sa tente puis va faire ses courses au Aldi local. Une bonne douche au retour lui fait énormément de bien. Ce soir, le soleil commence à baisser et il y a un peu d'ombre, mais la chaleur est toujours présente et il n'y a pas un souffle de vent. Une nouvelle douche avant de se coucher pour espérer une bonne nuit.
Il est encore l'exception, seul tente au milieu de caravanes et surtout de camping-cars, presque tous Hollandais.
Malgré le nombre de kilomètres, son postérieur l'a fait moins souffrir aujourd'hui. Tant mieux.
Il me dit que tout va bien.

Quelques chiffres : 8€    114km    7h15 de selle    moyenne 15,6  

Posté par Trenka à 19:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 juin 2017

18ème étape : Wesel - Neuenkirchen. 115km Total Km 1689

Jean-Marie a dormi en pointillés et a même pris le temps de faire des cauchemars!
Ce matin, après une nuit étoilée, il plie humide et quitte ce luxueux camping à 6h35, sous le soleil déjà présent. Il traverse la ville de Wesel et cherche un peu sa route. Il trouve enfin et s'engage dans la direction de Borken. Ça roule bien, à part son postérieur qui lui rappelle  qu'il est là. Très peu de circulation; les poids lourds ne circulent pas le dimanche. Il y a seulement des autocars. Jean-Marie profite de ce calme pour prendre de temps en temps des portions de routes interdites aux vélos.

Il s'arrête vers onze heures à Ahaus; il entre dans une boulangerie. Les rayons sont vides, tout vient d'être remballé; il est certainement le dernier client! Il achète deux petites boules de pain et s'apprête à partir lorsque le patron arrive. Celui-ci lui dit qu'il a appris son métier en France. Il attrappe le sac de Jean-Marie et, aux boules de pain, il ajoute une brioche : cadeau! Sympa le patron.
Plus loin, à la sortie de la ville, Jean-Marie s'assied sur une souche d'arbre, au bord de la route pour manger ses restes d'hier soir.

En ce dimanche matin, tous les magasins sont fermés; pour ce soir, ce sera maigre, Jean-Marie a encore un peu de fromage, des figues et le pain qu'il vient d'acheter. Il faudra bien faire avec! Cela ne le préoccupe pas outre mesure et il reprend la route de Rheine. Il a repéré un camping au sud de cette ville. Ça roule toujours bien, malgré la chaleur.
Il arrive à Neuenkirchen et, quel aubaine, une station service est ouverte. On y trouve tout ce qu'on veut, même la wi-fi! On peut aussi y manger un sandwich, il y a un comptoir. Jean-Marie profite pour faire l'appoint pour ce soir.

Après avoir fait le plein (de victuailles!), il cherche le camping; Un couple de cycliste s'offre à le guider. Ils passent près du centre de loisirs situé près du lac. Tout le monde se fait bronzer! C'est la plage locale.
Le camping, non signalé, est raide paumé dans les bois. Il y arrive à 15h30, sous un soleil de plomb. L'accueil est très bon; Jean-Marie bénéficie d'un bel emplacement avec table et chaise. Il y a deux tentes et un vélo...

Quelle chaleur ce soir me dit-il ... (Comme ici!). Il me dit aussi que, ce matin, il a eu vite fait d'ôter sa veste! Il a eu très chaud toute la journée. Le pire me dit-il, c'est lorsqu'on s'arrête. Heureusement, Jean-Marie supporte bien la chaleur. C'est mieux que la pluie ajoute-t-il!

Quelques chiffres : 6,50€    115km    7h16 de selle    Moyenne 15,8

Bonne soirée à tous et à demain pour de nouvelles aventures. Régine

Posté par Trenka à 20:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 juin 2017

17ème étape : Zwalmen - Wesel. 90km Total kms 1574

Jean-Marie a passé une bonne nuit; pour une fois, il me dit qu'il a bien dormi. Il plie sec et démarre à 7h30 sous un ciel bâché et une température bien fraîche.
Il remarque une pancarte qui l'intéresse; il lui faut traverser une zone bizarre. Sur la piste, la route est fermée et seul un tourniquet permet de passer avec le vélo. C'est une zone naturelle protégée, les cervidés sont nombreux. Partout, des buttes de terre couvrent d'anciens murs en béton. Il y a même les vestiges d'un quai d'embarquement et de vieilles voies ferrées. La nature a repris ses droits partout, mais on devine encore les infrastructures. Jean-Marie pense qu'il traverse un ancien dépôt de munitions de la seconde guerre mondiale. Après vérification, je confirme. (Pour plus d'informations, voir Brachter Wald)
Ça dure pendant des kilomètres puis, il en sort comme il y est entré, par un tourniquet.

Il est à Bracht et se perd un peu dans le gros village mais il se rétablit vite sur la route 221. Il arrive rapidement à Straelen, une piste parallèle l'y conduit. Tout allait trop bien! une déviation l'oblige à suivre de petites routes. Toutefois, il se retrouve rapidement sur la bonne route et arrive à Geldern. Il continue bravement vers Issum où il fait ses courses de la journée au Lidl local. A la sortie du bled, il s'installe sur le talus, au bord de la route, pour manger. Heureusement, sa sciatique ne se manifeste plus que de temps en temps, histoire de lui rappeler qu'elle est toujours là.

Il se remet en route, passe à Alpen et prend la direction de Wesel.
Il traverse un zone d'étangs ou de petits lacs ( le Rhin est à proximité). De loin, il aperçoit l'immense pont de Wesel qui lui rappelle celui de Saint-Nazaire. Il cherche un peu sa route dans une circulation très dense. Enfin, il traverse le Rhin.
Il se renseigne auprès d'un jeune cycliste local pour trouver le camping. Et c'est sous l'escorte de cet aimable cycliste qu'il y arrive à quinze heures. Merci jeune homme.

Il fallait le trouver ce camping, malgré qu'il est immense! au moins 1km2 me dit Jean-Marie. Il est situé à au moins quatre kilomètres de la ville. Et ce camping est une vraie ville rien qu'à lui tout seul. On y trouve tout ce qu'on veut. Jean-Marie a vu au moins deux bistrots et un restaurant. Et encore, il n'a pas tout visité.
Les sanitaires, sur deux étages, sont d'un luxe qu'il n'a encore jamais vu.  Le camping est plein à craquer, c'est le week-end me dit Jean-Marie. On lui a octroyé le numéro 129, un emplacement de quatre m2. C'est suffisant pour lui!
Le soleil s'est montré timidement, mais, ce soir, le ciel est noir et encore bien bâché.
Jean-Marie va bien, la machine aussi.

Quelques chiffres : 7€    90km    5h55 de selle    moyenne 15,2

Bonne soirée et bon dimanche à vous tous. Régine.

Posté par Trenka à 19:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

16 juin 2017

16ème étape : Zutendaal - Zwalmen. 132km Total kms 1484

Bonsoir à tous,

Après une assez bonne nuit, Jean-Marie plie sec et quitte le camping à 6h35. Il fait frais. Il se dirige vers le nord, traverse As, puis Maaseik et se retrouve au Pays-Bas. Comme c'est propre et bien ordonné me dit-il.
Il avance assez vite; toutes les routes sont interdites aux vélos. Il faut prendre l'immense réseau de pistes dont aucune n'est parallèle à la route. Il se perd plusieurs fois, tourne en rond, s'énerve et démoralise un peu. Il faut être indigène pour s'y retrouver, d'autant plus qu'il n'y a aucune indication. Mais bon, il faut avancer! Il se renseigne à plusieurs reprises afin de pouvoir gagner l'Allemagne où, pense-t-il, ce sera mieux.

Il y arrive enfin, non sans mal. Il est déjà 10h30. Là aussi, beaucoup de routes sont interdites aux vélos. Malgré que tout soit bien pancarté, ce n'est pas évident de s'y retrouver. Jean-Marie ne compte plus les détours qu'il fait.
Il arrive à Ratheim où il fait ses courses pour la journée, dans l'éventualité où il ne trouve pas de camping. Il mange dans la foulée, dans un joli petit parc.  

Il continue courageusement, passe à Wasserberg puis file plein nord vers Niederkrüchten. Là, il voit un pancarte indiquant un camping. Il est déjà 15h30, il est temps de s'arrêter. Il s'engage donc à travers bois, parcourt plusieurs kilomètres et ne trouve rien! Il revient donc sur ses pas et retrouve la route. C'est certainement une vieille pancarte qu'on a omis d'enlever! Cela ne fait pas les affaires de Jean-Marie qui en a vraiment marre!

Il continue donc plein nord et se trouve maintenant à Brüggen. Puis, il pense qu'il trouvera certainement plus facilement un camping près de la Meuse. Il oblique donc vers l'ouest, retraverse la frontière et arrive à Zwalmen où, enfin, il peut poser son vélo.
Il est 17h30! C'est une vaste prairie sympathique. L'accueil est super, on l'installe dans un petit coin calme, près d'une espèce de garage à vélos. Il est à cent mètres de la frontière allemande.

Jean-Marie a peur de regarder son compteur. Il a beaucoup tourné en rond aujourd'hui, avec un vent tournant (lui aussi ...). Il est très fatigué et me dit qu'il n'aura pas besoin de berceuse ce soir!

Quelques chiffres : 8,50€    132km    8h20 de selle    moyenne 15,9

Bonne soirée et bon week-end à tous. Et merci pour les commentaires qui font toujours plaisir à Jean-Marie. Régine.

 

Posté par Trenka à 20:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 juin 2017

15ème étape : Wagnelée - Zutendaal. 114km Total Kms 1352

Excellente paella préparée par Théo, arrosée d'un Mercurey 2007 et, vu la douceur du temps, dégustée au jardin.
La nuit a été très moyenne; Petit déjeuner rapide et départ à 7h20.
Théo a pris un jour de congé pour accompagner Jean-Marie sur une partie du parcours. Ils roulent ainsi de concert sur 32km, essentiellement sur le Ravel qui est génial dit Jean-Marie. Ils se quittent et, tandis que Théo revient sur ses pas, Jean-Marie poursuit jusqu'à Landen.

A Landen, il quitte le Ravel pour prendre la route de Saint-Trond, puis continue dans la direction de Hasselt. Il parcourt ainsi 5km puis, la route devient autoroute et est interdite aux vélos! Le voilà obligé de passer par les petits villages. Il s'arrête à Zepperen pour manger et poursuit en passant par Wellen et Kortessem; il traverse l'autoroute à Diepenbeek et emprunte la N2 jusqu'à Bilzen où, par précaution, il fait ses courses du soir.
Le temps, déjà chaud le matin devient de plus en plus lourd. 

A Bilzen, il oblique plein nord vers Zutendaal où, normalement, il doit trouver un camping. Celui-ci n'est signalé nulle part. Jean-Marie doit donc se renseigner, ce qu'il fait au moins cinq fois si pas plus. Il faut dire que, dans ce pays-là, personne ne parle français.
Enfin, c'est sous un soleil de plomb qu'il le trouve, presque par hasard. Et pourtant, il est immense. 

Un coup d'oeil au compteur, il est 15h45. Il s'installe au milieu de bungalows vides à cette saison. Il y a très peu de monde, mais les quelques passants regardent Jean-Marie comme s'il était une bête curieuse. Un grillage autour de son emplacement et il se croirait au cirque, comme le Glaude et le Bombé dans la soupe aux choux!!!!
Bienheureux l'homme prévoyant, au camping, rien ne permet de s'approvisionner!

Ce soir, le temps est à l'orage, le vent est violent. A savoir que durant toute la journée, il lui a été favorable.

Quelques chiffres : 114km    7h15 de selle    moyenne 15,6

Nos amis bretons, Thierry et Gisèle remettent leur bonjour à tous les fans du blog. Merci à eux et bonnes vacances.  

Posté par Trenka à 19:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]