Nuit calme et blanche pour Jean-Marie qui plie sec et démarre à 7h10. Il fait bon. Il rejoint Manosque puis se dirige plein sud dans un premier temps. A Saint-Paul-Les-Durance, il bifurque et prend plein ouest; il traverse Mirabeau puis ça grimpe un peu jusqu'à La Bastidonne avant la grande descente vers Pertuis, ville assez importante où il prend son petit déjeuner et fait ses courses du matin. Il passe entre la montagne du Luberon et la chaîne des Alpilles.

Après Mérindol, il reprend au sud et traverse la Durance; c'est ensuite un petit désert où se trouve une forêt d'oliviers. Il y a aussi beaucoup de culture de fruits et de légumes. Il mange à Lamanon et fait ses courses du soir à Eyguières. Des Alpes de Haute Provence, il passe dans le Vaucluse puis dans les Bouches du Rhône. Il fait bon cet après-midi, le vent est favorable.  Peu avant le village de Mouriès situé au fond de la vallée, un camping à la ferme est annoncé.  Jean-Marie s'y rend. Il fait deux kilomètres sur un plateau pour y arriver à 14h30. C'est mignon, tranquille, une dizaine de personnes. Il se renseigne et s'installe. Un frigo est mis à la disposition des campeurs. Très bon accueil; le patron lui offre une bière bien fraîche.

Quelques chiffres    5€    107km    6h de selle    Moyenne 17,9    Maximum 42,7