Un deuxième orage hier soir pour agrémenter la soirée; Jean-Marie a tout de même dormi un peu. Il plie mouillé et démarre à 7h20 par la route de Tarbes. Il commence sa journée par une longue descente de huit kilomètres et arrive vite à Tournay où il fait ses courses du matin et prend son petit déjeuner. Bien sûr, il paye la descente par une succession de bosses qui finissent par l'amener à Tarbes. La traversée de la ville se fait très facilement; il lui suffit de suivre les panneaux indiquant la direction de Pau.

Jean-Marie surveille son compteur car il approche des 8.000 kilomètres. Quinze kilomètres après Tarbes, une bonne bosse  pour arriver à Ger. Il roule aux bananes et au coca. Le temps est un peu spécial; c'est couvert avec de temps en temps des coups de soleil très chaud. A sa gauche, les Pyrénées se découpent avec la dominante du Pic du Midi qu'il se contente de regarder cette fois comme le lui a si bien conseillé Théo.

A 10h30, Jean-Marie passe dans les Pyrénées Atlantiques. Pau est en vue avec 8000 kilomètres! Jean-Marie mange rapidement avant la ville. Malgré une petite appréhension, la traversée se fait relativement bien. Il trouve le village de Lescar assez facilement. Ensuite, il faut deviner où se trouve le camping; les panneaux existent mais ils sont rares! Enfin, il y arrive à 14 heures. Personne à la réception; ça ouvre seulement à 15 heures... en réalité, pas avant 16h .... C'est la fin de la saison, il y a du relâchement! L'ennui, est qu'il y a des barrières ... Mais un homme très aimable sort de la piscine et donne le code d'accès à Jean-Marie.

Il s'installe puis se rend à la réception pour s'enquérir du prix à payer. Il aurait voulu une bonne bière, mais hélas, le bar est fermé ce soir pour cause de rupture de stock. Ce soir, le temps est encore à l'orage.

Quelques chiffres    10,20€    92km    5h15 de selle    Moyenne 17    Maximum 49,3

 

Note de service : comme après chaque voyage de Jean-Marie, je vais imprimer le livre du blog. Afin de ne pas avoir de surplus, j'aimerais savoir qui cela intéresse. Vous pouvez me le faire savoir par les commentaires ou en contactant l'auteur (clic tout en haut à gauche) . Merci de votre compréhension. Régine.