Jean-Marie s'est couché alors que la pluie revenait à l'assaut. Il a peu dormi et plie un matériel bien mouillé ce matin. Il démarre sous un ciel bâché, à 8h15 et tout de suite, ça grimpe!
Il s'arrête à Bors, petit village perché et y prend son petit déjeuner. La route de Montmoreau-saint-Cybard est très bonne; quelle descente! Jean-Marie frôle les cinquante à l'heure! Un beau château domine la ville, il s'arrête pour prendre des photos.
Il suit les panneaux indiquant Blanzac-Porcheresse et se tape du 15% sur 200m, mais ça passe bien, puis, devant lui, un faux plat interminable ... Les cultures remplacent les vignes. Mais cela ne dure pas longtemps!

Jean-Marie traverse Blanzac, ville dominée elle aussi par un beau château, puis, pour en sortir c'est une montée très difficile , avec des lacets. Puis c'est la descente à bloc sur Champagne-Vigny, descente dans laquelle il dépasse le cinquante à l'heure!
A partir de là, c'est une succession de descentes et de montées; c'est dur. Il y a même du 12%; il est complètement dans les vignes.

Enfin, un panneau indique Sireuil .... mais la route est barrée pour cause de travaux ... Qu'importe, Jean-Marie ignore la déviation et s'engage tout de même. Il passe très difficilement entre un fossé profond et d'énormes tas de pierres, c'est difficile, mais il y arrive. Ouf!

Il est maintenant à Claix où il mange ses bananes achetées avant le départ. Le ciel est toujours bâché, mais heureusement, pas une goutte de pluie n'a touché notre voyageur aujourd'hui. Il a même dû chausser, pour très peu de temps, ses lunettes de soleil. Le vent lui aussi s'est laissé oublier ... 

Jean-Marie arrive au camping de Sireuil à 13 heures; on lui demande 10,40€. Il y retrouve le berger australien qu'il connaît bien et qui vient lui faire la fête. Il s'installe, prend sa douche et va faire ses courses avant de profiter de la douceur de cette fin d'après-midi. En effet, ce soir, le soleil est bien présent.

Distance 56km    temps de selle 3h52    moyenne 14,4    maximum 52,9