Bonsoir à tous,

Pizza à l'Époisses et un bon Cahors pour le souper. La nuit a été calme et Jean-Marie a dormi en pointillé. Levé tôt, un bon café avant de prendre congé de Anne et Gérard pour se lancer sur la route à 7h30. Il fait bien frais ce matin, mais le soleil ne va pas tarder à se montrer. Un petit vent favorable accompagne Jean-Marie, tout est donc pour le mieux. 

Il prend la route de Époisses (tiens donc!) puis Avallon. Jusque là, tout va bien. Ensuite, ça se complique avec la longue et dure montée vers Saint-Père, suivie d'une grande descente vers le village. Au bistrot Gainsbourg, Jean-Marie bifurque vers la gauche en direction de Bazoches puis Corbigny. La route est relativement plate jusqu'à Bazoches, ensuite, une grande montée se profile, mais Jean-Marie se sent très bien, c'est donc sans problème qu'il grimpe. Il quitte l'Yonne pour la Nièvre. Il est alors sur un plateau en légère montée.

Il s'arrête peu avant Corbigny pour manger. Il traverse ensuite un ruisseau nommé l'Auxois. Il entame ensuite un montée assez longue, suivie d'une descente non moins longue pour arriver à Corbigny. Il traverse la petite ville puis, après quelques kilomètres, il arrive à Chaumot à 13h45. Très bon accueil des patrons de ce camping. Ce sont des hollandais très sympathiques! 8,75€ pour un emplacement nickel. Beaucoup de vélos chargés me dit Jean-Marie; ils suivent le Canal du Nivernais. 

Une fois n'est pas coutume, comme il n'y a aucun commerce à proximité, Jean-Marie a réservé son repas pour ce soir au petit estaminet du camping. Il me dit être très content de sa journée, excellent roulage, météo très agréable. Matériel et personnel ok!

distance 91km    Temps de selle 5h35     Moyenne 16,2     Maximum 51,5

Bonne soirée à tous et à demain