Jean-Marie n'a pas dormi beaucoup. Il plie humide et quitte le camping à 7h20 toutes lumières allumées. Il sort de la banlieue de Pau et prend la direction de Orthez. Il fait frais, pas de vent. A Lacq il prend son petit déjeuner; dans les années 50, on y a trouvé une grande poche de gaz, toujours en exploitation.

La traversée de Orthez se passe bien quoique assez longue. Jean-Marie y fait ses courses du matin. Suivent quelques bosses qui l'amènent à Peyrehorade, petite ville toute en longueur où se réunissent les deux gaves, Pau et Oloron. Il mange à la sortie. Ensuite, il prend à droite, direction Saint-Vincent-de-Tyrosse, situé à 20 kilomètres. La chaleur arrive! Jean-Marie traverse l'Adour et arrive dans la localité. Le voilà en pays connu! Il prend la route de Tosse, traverse l'autoroute et c'est enfin l'arrivée. Il est 14 heures. Il a bien roulé. Coralie, Théa, Princesse et moi l'accueillons avec une grande joie. Trois mois d'absence! Il est super content d'être rentré et n'en revient pas lui-même de ce qu'il a fait! En passant sur la balance, il voit qu'il a perdu cinq kilos ... C'est raisonnable.

C'est ensuite le grand déballage. Jean-Marie monte la tente une dernière fois pour la sécher convenablement avant de la ranger jusque ... l'an prochain peut-être? Une bonne douche revitalisante, un cappuccino, et l'évocation de certains moments mémorables de ce long voyage. Le voilà chez lui, heureux.

Quelques chiffres    105km    6h de selle    Moyenne 17,5    Maximum 46,9